Journée d'étude #2 — Hypervoix

En partenariat avec la Fing, Véronique Routin et Cécile Christodoulou.

« HyperVoix : enjeux de conception des interfaces conversationnelles »

Les nouvelles interfaces humains-machines, notamment les « assistants » vocaux, sont sur le devant de la scène avec de forts enjeux commerciaux (une étude cite jusqu’à 8 milliards de systèmes conversationnels en 2023 dans le monde). Les promesses sont grandes : davantage de uidité via l’interaction « naturelle », d’accessibilité, de liberté d’action, jusqu’au fantasme de la machine qui se rapproche de l’humain, dotée d’intelligence, d’émotions, auto-apprenante, etc. Les usages, quant à eux restent pourtant limités, souvent cantonnés à des commandes simples aux réponses uniques (météo, scores de matchs sportifs, commande d’objet ou de nourriture, etc.). Comment ces programmes fonctionnent-ils, et qui les conçoit ? Comment remodèlent-ils nos interactions et conversations ? Que peut-on inventer dans des domaines actuellement délaissés (création, ction, accessibilité, recherche, etc.) ? Existera-t-il des alternatives aux modèles dominants (utilisateurs, régulateurs, États, entreprises, etc.) ?